Aveyron - France

L’actualité Saint-Cômoise

Les expos du centenaire 10 novembre 2018

La mairie accueille deux expositions destinées à rappeler, d'abord,  le souvenir des 78 saint-cômois morts pendant la guerre de 14-18. Ils sont, pratiquement, tous allés rejoindre l'Armée de Lorraine confiée au commandement du Général de Castelnau. Ils sont tous réunis autour de lui. Son portrait et ses médailles ont été prêtés par les membres de sa famille, Michel de Castelnau, ses enfants et neveux et nièces. Celles-ci témoignent, si besoin était, l'estime que portaient, à son endroit, les dirigeants de tous les pays impliqués dans cette Grande Guerre.

La seconde exposition a été présentée par le Professeur du CHU toulousain, Christian Virenque qui fut le créateur du SAMU en 1968. Cette seconde exposition décrit l'activité des services de santé pendant le conflit. Nos soldats saint-cômois comme tous les autres en ont bénéficié et certains, comme Elie Gavalda y ont participé comme brancardier, l'activité la plus périlleuse, déployée la nuit. Armé d'une simple barre en bois et d'une toile de tente, ils étaient guidés par les gémissements des blessés et devaient décider de relever tel ou tel blessé. Terrible choix, dans le noir, avec un trajet de retour qui prenait parfois plusieurs heures pour franchir 200 ou 300 m. avant d'atteindre le premier poste de secours.

Les 78 morts saint-cômois sont donc exposés avec, parfois, leur photo. Leur parcours militaire est retracé, sommairement, à partir des matricules avares de détails sur les circonstances de leur mort. On y trouve la date du recrutement, l'affectation, le lieu du décès et la date de leur mort accompagnée des citations et des médailles attribuées.