Aveyron - France

L’actualité Saint-Cômoise

2020 - VOEUX DE MONSIEUR LE MAIRE

Discours du Maire : SAINT-CÔME: Vœux 2020
 
Madame et Monsieur  les  Conseillers départementaux,
Mesdames et messieurs les maires
Mesdames et messieurs les élus
Mesdames et messieurs les représentants  de la gendarmerie et du SDIS,
Mesdames et messieurs les responsables des établissements scolaires,
Mesdames et messieurs les présidents et représentants d'associations locales et de clubs sportifs
Mesdames et messieurs les commerçants et artisans de Saint-Côme,
Mesdames, Messieurs,
Chères Saint Cômoises, Chers Saint Cômois
 
Je vous prie d’excuser quelques absents,
 
Je vous remercie d’être venus si nombreux pour cette cérémonie des vœux qui est  une véritable tradition dans notre vie communale. Elle est l’occasion de nous retrouver pour passer ensemble un moment de convivialité tout en évoquant l’année écoulée et celle qui commence.
 
Cependant cette cérémonie des vœux revêt, en ce début d'année 2020, un caractère particulier puisque, ce sont mes derniers vœux…….du mandat. A cette occasion je voudrais adresser un certain nombre de remerciements :
 
- Tout d’abord aux saint cômois : avec le recul il leur fallait une belle dose de confiance pour élire  une équipe sans aucune expérience communale. Nous espérons avoir répondu à une grande partie de leurs attentes et ce que je peux exprimer aujourd’hui c’est le plaisir que j’ai eu avec toute l’équipe municipale de travailler au quotidien pour notre village, à échanger avec beaucoup d’entre vous pour évoquer les soucis de notre vie quotidienne mais aussi, parfois, des satisfactions partagées, personnelles (naissances, mariages...), familiales, professionnelles, voire économiques.
 
- Un remerciement particulier pour l’ensemble des employés communaux : ici à Saint Côme nous avons la chance d’avoir des salariés impliqués dans leur travail au quotidien et qui sont force de proposition pour les élus quel que soit le sujet : école, voierie, eau, accueil, fleurissement et disponibles en cas d’urgence comme lors de la tornade du 10 août.
 
- Un remerciement également pour les membres du conseil municipal : tout au long du mandat, les délibérations du conseil municipal ont donné lieu à réflexions, discussions, échanges contradictoires et j’englobe dans ces remerciements les élus qui ont pris la décision de démissionner : ils ont apporté eux aussi leur pierre à l’édifice.
 
- Remerciement aux élus et employés de la communauté de communes : il est de bon ton de critiquer l’action de la communauté de communes et le personnel bien entendu trop nombreux   qui y travaille. Je peux vous garantir, étant présent dans les locaux très régulièrement, de la qualité du travail et surtout de la vision d’avenir que représente une communauté de communes pour notre territoire et notre commune. C’est un outil facilitateur .
 
- Remerciement aux deux structures qui nous accompagnent dans nos projets et notre quotidien : le Département et l’Etat. Madame La préfète et le président du conseil départemental nous ont honoré de leurs présence lors des inaugurations. Mais, ceci signifie que leurs services respectifs ont participé à l’élaboration des dossiers administratifs nécessaires pour chaque réalisation. Je tiens à remercier leurs collaborateurs pour la mise à disposition de leurs compétences et leur aide indispensables. Bien sûr, je soulignerai la participation financière pour boucler le financement de chaque projet.
 
- Un grand merci aux deux services qui assurent notre sécurité : la gendarmerie et les pompiers. Là encore tout au long du mandat nous avons pu apprécier le professionnalisme, le dévouement et la disponibilité de ces services et de plus nous avons mis en place un climat de confiance que j’espère réciproque.
 
- Un remerciement à tous ceux qui travaillent pour Saint Côme : associations, artisans,  commerçants, écoles,  Je voudrais féliciter et remercier tous les bénévoles de toutes les associations qui animent Saint Côme, se dévouent  sans compter, tout au long de l’année, pour le sport, la vie sociale et culturelle, la vie scolaire et la vie paroissiale. Ils contribuent, à travers leurs activités, à tisser le lien social indispensable pour une collectivité. Chaque adhérent participe, ainsi, à faire de notre commune un endroit où il fait bon vivre. Je ne peux citer tous les responsables de peur d'en oublier. Mais, au nom de toute la commune, je les remercie tous, très chaleureusement, pour leur implication et leur participation aux différentes activités .
 
- Merci également à chaque artisan, à chaque commerçant installés sur la commune. Nous savons que l’époque est difficile  et nous souhaitons, avec toute l'équipe municipale, vous apporter notre soutien. Notre action et nos projets ne poursuivent qu’un seul objectif: que Saint Côme se développe et cela passe par la présence de services adaptés, écoles, commerces...et par un environnement quotidien agréable. Puisque nous sommes dans l’économie il faut toujours se rappeler que nous sommes une commune rurale et que nous avons des agriculteurs qui apportent leur pierre à l’édifice communal et participent directement au maintien du cadre environnemental.
 
Notre commune a la chance d’avoir trois structures  d’accueil et de solidarité: la MAS, la Maison de retraite des Galets d’Olt et la structure d’accueil de Malet.  Je voudrais à l’occasion de ces vœux  dire toute notre admiration pour le travail accompli par les personnels et les directions de ces établissements qui continuent à se développer, à se moderniser et à offrir des prestations d’hébergement pour les handicapés tout en accentuant leur inclusion dans la vie du village, les personnes âgées et tous nos visiteurs, pèlerins ou simples touristes aidés en cela par nombre de nos hébergeurs qui tiennent des chambres d’hôtes.
 
Ces derniers  vœux … de ce mandat sont aussi pour moi l’occasion de revenir sur ce qui a été fait et sur ce qui reste à faire. Le président de l’association des maires de France, François Baroin lors de sa venue à Rodez a évoqué  l’action d’un maire par cette  formule : «  maintenir du service public et réaliser des investissements permettant le développement de la commune ». Je pense que Saint-Côme s'inscrit dans cette logique.
 
A titre d’exemple, je voudrais résumer simplement les grands investissements portés par la commune ou qui ont eu lieu sur la commune :
 
1-La rénovation des avenues d’Espalion et de Saint-Geniez et des entrées du village. Ce dossier constitue, bien sûr, la réalisation la plus importante en termes financiers comme dans ses domaines d’exécution. Il nous a pris, pratiquement, 3 ans pour l’élaborer et voir le commencement de sa concrétisation.
 
2-La rénovation de la salle des fêtes : Cette structure est particulièrement prisée, non seulement par nos associations saint-cômoises mais aussi voisines qui y développent des activités de tous ordres, sportives, culturelles et bien sûr conviviales…Il était donc nécessaire au bout plus de 30  années d’existence de répondre aux nouvelles normes d’isolation, aux besoins des usagers et au souci d’économie de son fonctionnement. En voici le résultat qui, de plus, a permis d’installer du photovoltaïque.
 
3-L’achat d’un local technique : Cette nécessité est apparue dés le début. Mais, il a fallu attendre une opportunité. Et nous venons, depuis début décembre, d’avoir la pleine disponibilité du terrain et du local destiné à accueillir l’atelier indispensable pour les employés communaux et l’abri sécurisé pour les matériels. .
 
4-Le déplacement du monument aux morts : Cette décision a fait verser beaucoup d’encre. Aujourd’hui, elle est partagée, pratiquement par tous. Et les cérémonies du centenaire de l’Armistice de 1918, les 10 et 11 novembre 2018 ont démontré, avec une participation particulièrement nombreuse de la population que ce square dédié au Général de Castelnau se prêtait parfaitement à ces manifestations du souvenir. Qui plus est, mais, j’y reviendrai, l’ensemble devrait se parfaire avec la création de la halte Saint-Jacques et l’allée d’honneur amenant à la stèle du monument…
 
5-L’assainissement aux Plôs : C’est un dossier qui est ancien puisqu’il date de 2015 mais qui est important puisqu’il a permis de relier à l’assainissement collectif une quarantaine de maisons.
 
6- La révision du PLU : Après trois années de travail et comme nous nous y étions engagés le PLU a été révisé et adopté par vote de la Comcom début décembre. Je veux simplement vous lire le commentaire du commentaire final du commissaire enquêteur : «  cette révision apporte une avancée positive à l’urbanisation raisonnée permettant une évolution harmonieuse et réaliste entre la constructibilité et la défense des forts atouts patrimoniaux, environnementaux, agricoles et touristiques de la commune ». 
 
7-La construction de quatre logements HLM aux Ginestes : Devant l’impossibilité de trouver des acquéreurs de ce lotissement  structuré en 2 lots mitoyens, la décision a été prise de faire appel à une société d’HLM pour construire des logements sociaux qui viennent juste d’être livrés et sont désormais habités par quatre familles.
 
Tous ces investissements n’ont qu’un objectif : développer l’attractivité de notre commune et, pour nous, la satisfaction d’être allé jusqu' au bout en restant dans les capacités financières de la commune. 
Puisqu’on parle "finances" j’en profite pour indiquer que la part communale des impôts locaux n’a pas bougé depuis 2014. Cette année, encore, nous présentons un excédent de 180 000 € sur un budget de fonctionnement d’un peu plus de 900 000 €, ce qui traduit  la rigueur de notre gestion et cela, même si une inquiétude demeure sur la compensation de la taxe d’habitation.
 
En terminant ces quelques propos, je voudrais vous dire  le plaisir partagé d’avoir vu aussi beaucoup  d’éléments du quotidien évoluer. Et c’est le plus important ! Ces éléments de satisfaction  sont très nombreux, certains sous l’action de la commune, d’autres découlant de l’action ou de la motivation d’acteurs de la vie locale :
·  la présence autour de moi des enfants qui se sont nommés « les conseils  des enfants », 
·  la mise en service d’un DAB valorisant notre village;
·  l’engazonnement du cimetière;
·  le retour de l’éclairage de notre clocher; 
·  le spectacle commun des deux écoles à Noël;
·  l’ouverture d’un restaurant qui fait venir du monde à Saint Côme;
·  le succès toujours renouvelé de notre fête votive;
·  le marché du dimanche dont tout le monde loue la convivialité;
·  la chasse aux œufs dans le centre bourg;
·  un commerce qui s ‘adapte à tous ses clients en proposant des créneaux d’ouverture sans musique et lumière tamisée pour les plus sensibles;
·  l’ouverture d’une annexe du centre de loisir à l’école pendant l’été;
·  le premier prix des villages fleuris;
·  le succès de nos marchés de pays. 
 
Tout ceci constitue la grande partie des actions réalisées.
 
La question suivante, c’est : que reste-t-il à faire en précisant qu’en 2014 nous étions devant une feuille blanche alors qu’aujourd’hui l’équipe municipale qui sera élue au mois de mars aura au moins trois ans de projets préparés à finaliser.
 
Ce sont d’abord les deux projets  portés par la communauté de communes. En premier, la maison de santé qui sera installée dans les locaux de l’ancienne école. Les plans ont été validés par les professionnels de santé; les demandes de subvention vont être déposées en janvier  et l’on peut penser que les travaux commenceront en fin d’année 2020 pour une mise en service en 2021.
 
Ensuite, l’aménagement du square du général de Castelnau évoqué tout à l’heure. Il s’agit de la création d’un abri pour les pèlerins : projet qui date de 2015, qui a connu beaucoup d’aléas et qui devrait être terminé en juin prochain. Dans sa très longue carrière politique Jean Michel m’assure qu’il n’a jamais laissé partir des subventions.
 
Trois autres projets devront avancer dans les prochains mois :
 
D’abord, la médiathèque qui va s’installer au deuxième étage du château mairie, la consultation des entreprises est en cours et les travaux devraient commencer en mars.
 
La création d’un véritable plateau de sport au foirail avec terrain d’entrainement pour le jeu de quilles, un city parc, la réhabilitation du terrain de tennis, l'organisation du stationnement … La consultation des entreprises doit se dérouler  en février pour que les travaux puissent commencer en mai.
 
Le gros grand chantier à venir est évidemment la fin de la rénovation du tour de ville : le cabinet d’architecte travaille depuis le mois de septembre, un premier projet a été rendu qui doit être retravaillé et faire l’objet d’une concertation avec les riverains directement concernés. L’objectif est ici d’entamer les travaux début 2021.
 
D’autres chantiers nous attendent : la préservation de notre église, la rénovation de la route de boraldette, le devenir du bâtiment technique actuel, une réflexion sur la petite enfance,  etc …   
 
Il manque bien un sujet à mon discours : l’eau. Plusieurs choses :
- D’abord nous gardons la conviction que c’était le bon choix de reprendre la gestion de l’eau et l'usage des sources de Guzoutou, surtout quand on voit ce qui s’est passé cet été, lors de la canicule, période pendant laquelle, les sources produisaient 110 m3 par jour ;
- Que depuis cette année, le prix du m3 d’eau du SIEAP dépasse le celui de la commune;
- Que la loi est en cours de modification et facilitera la délégation de compétences des communautés de communes vers les communes;
- Que depuis ce jeudi l’avis d’enquête publique a été publié et ce dernier élément va permettre sous réserve d’un avis favorable de commencer enfin les travaux d’amélioration des sources du Guzoutou  certainement en deuxième partie d’année
- Que le budget de l’eau, excédentaire, générant, chaque année, entre 30 000 et   40 000 € d'autofinancement permettra le financement des travaux;
 
Et qu’enfin nous allons continuer notre réflexion sur les sources saint-cômoises pour arriver à être autonome sur le bourg.
 
Et je voudrais  finir par le plus important: Baptiste, Ronan, Jules, Pol, Maïwenn, Joséphine, Louise (2 fois), Norah, Mélina, Julie, : 11 naissances qui montrent notre "dynamisme" démographique. Il va être confirmé lors du prochain  recensement qui se déroulera à partir du 16 janvier...et ces naissances montrent que  certains parents m’ont enfin entendu : il y a davantage de filles que de garçons cette année!
 
En terminant ces propos, permettez-moi,  de vous présenter à toutes et à tous, mes meilleurs vœux pour 2020. Que cette nouvelle année soit une année de joie et de bonheur. Que 2020  vous maintienne en bonne santé physique et morale. Que vos familles soient unies et heureuses et que votre travail vous apporte toutes  satisfactions.
 
BONNE ANNEE A TOUTES ET A TOUS !